LE COMPLEXE D'ŒDIPE EN TANT QU’EXPLICATION DU MYSTERE D'HAMLET : UNE ÉTUDE DE LA MOTIVATION 

Par Ernest JONES, traduction de Patricia Lang

Pourquoi donc Œdipe et non pas Hamlet ? Dans la Traumdeutung, où le mythe d’Œdipe est évoqué pour la première fois, Freud compare les deux tragédies. Aussi, Lacan a consacré plusieurs leçons de son séminaire sur Le Désir et son interprétation à la pièce de Shakespeare et aux tourments du Prince du Danemark. Il se refère alors à plusieurs reprises aux commentaires d’Ernest Jones sur cette question dans son article : Le complexe d'Œdipe en tant qu’explication du mystère d'Hamlet : une étude de la motivation.

Lacan mentionne précisément ce texte dans la leçon XIV (11 mars 1959) du séminaire Le Désir et son interprétation en tant que : « paru en 1910 dans le American journal of Psychology — qui est une date et un monument, et qu'il est essentiel d'avoir lu ».

Inédit en français, le Collège remercie Patricia Lang d’avoir effectué, dans le cadre de la session consacrée à la lecture du séminaire sur Le Désir, ce travail remarquable de traduction du texte original de 1910 auquel se réfère Lacan, pour le mettre à la disposition de tous ceux qu’il intéressera.

 

 

Espace personnel