connexion

Accueil

Association lacanienne internationale

 

Délire des négations

Date publication : 03/01/2014
Dossier : Le discours psychanalytique

 Actes du colloque des 12 et 13 décembre 1992 organisé à Paris par Pr. Yves Baumstimler, Jorge Cacho et Marcel CzermakPrésentation 

Le délire des négations établie par J.Cotard en 1880, se reconnaît aux symptômes suivants : anxiété mélancolique, idées de damnation et de possession, propension au suicide et aux mutilations volontaires, analgésie, idées hypocondiraques de non existence ou de destruction de divers organes, du corps tout entier, de l'âme de Dieu associés à l'idée de ne jamais pouvoir mourir.

Depuis que l'agencement de ses signes a été savamment fixé par le génie de Séglas, le délire des négations a presque disparu de l'espace hospitalier : Rares sont les cliniciens qui publient des observations détaillées où, de la négation des organes au délire d'immortalité, se constitue pas à pas en doctrine le tableau du négateur.

Le souci premier qui anime ce livre est de rassembler les textes du Colloque tenu à Sainte Anne les 12 et 13 décembre 1992, quelle position et quelle signification pouvions-nous accorder au syndrôme de Cotard ?

Deux quesitons nous semblaient centrales : d'une part, celle d'une reprise de la clinique de Cotard et d'autre part celle de savoir si ce syndrôme pouvait nous donner accès à une approche théorique renouvelée de la psychose dans le prolongement de la théorie que Lacan nous avait transmise.

Cela explique l'organisation thématique de ce livre. La première partie est centrée sur la clinique actuelle des négateurs et sur un certain nombre de cas qui en constituent le bord. Les différents modes de négations, le rapport à la mort et à la sexualité féminine nous étaient apparus comme étant des problèmes essentiels dans cette psychose. La deuxième partie rend compte d'une table ronde dont l'objetif était de replacer le syndrôme dans l'histoire de la psychiatrie, dans un moment particulier du discours philosophieque et dans une perspective linguistique. Ce livre se termine sur une apporche topologique du Cotard ainsi que ces incidences sur ce qu'analytiquement on appelle un corps.

Editions de l'ALIISBN 2-87612-043-725€ 

Espace personnel