Lire Élire

 

« Je me suis dit que l’écriture ça devait toujours avoir quelque chose à faire avec la façon dont nous écrivons le nœud. Il est évident qu’un nœud ça s’écrit comme ça couramment »

Du Séminaire Le Sinthome, 20 janvier 1976  


 

Les Notes de Lecture

 

LIRE LA SUITE DES NOTES DE LECTURE...

 


LES INTROUVABLES

 

De l'anorexie hystérique

LASÈGUE Charles
Date publication : 28/03/2017

Quelques remarques sur les symptômes de l'enfant

LERUDE Martine
Date publication : 23/08/2013
Ce texte est issu de la Revue de l’Association freudienne : Nodal N° 2 Paris, Clims, 1985    Et justement de ce que quelque chose se mette en travers, c’est ça qu’il aperçoit comme symptôme, comme tel symptomatique du Réel. J. Lacan, "La Troisième" Il faut sçavoir si la fièvre est maladie ou symptôme. Car si elle est symptomatique, elle ne pourra estre guérie tandis que la maladie persistera et persévèrera.
 Paré, XVIe siècle (cité par Littré)     Parmi les symptômes qui conduisent des parents à amener leur enfant en consultation, certains sont effectivement du symptôme, au sens analytique selon les définitions de Freud et de Lacan, et d'autres n'en sont pas.   Si l'on exclut de cette approche les symptômes qui − du fait de leur désarrimage symbolique – témoignent d'une organisation psychotique, il n'en reste pas moins que la clinique nous enseigne que toutes les manifestations symptomatiques ne sont pas à prendre pour du symptôme au sens ou celui-ci est la struct

 

LIRE LA SUITE Des introuvableS...

 


DICTIONNAIRE

 

Le signifiant

DORGEUILLE Claude, CHEMAMA Roland
Date publication : 01/01/1900

Aliénation-séparation

TEISSIER Marie-Jeanne
Date publication : 10/07/2015
Ce texte est issu du Bulletin de l’Association Freudienne N° 107 (mars 2004) C'est dès le stade du miroir que Lacan utilise le terme d'aliénation : « Le stade du miroir est un drame dont la poussée interne se précipite de l'insuffisance à l'anticipation − et qui pour le sujet, pris au leurre de l'identification spatiale, machine les fantasmes qui se succèdent d'une image morcelée du corps à une forme que nous appelleront orthopédique de sa totalité − et à l'armure enfin assumée d'une identité aliénante, qui va marquer de sa structure rigide tout son développement mental1 ».

 

LIRE LA SUITE DU DictionnairE...

 


 

Espace personnel