Les Cartels de l'ALI

 
 
Psychanalyse et transferts culturels
Responsables : Pierre-Christophe Cathelineau, Nazir Hamad, Marie Jejcic
Le Mercredi 17 Avril 2019 à 21:00 à Paris
Maison de l'Amérique Latine à Paris
revue laca.jpg

17 avril 2019
21h
Psychanalyse et transferts culturels

Maison de l'Amérique Latine

217, Bd Saint Germain 75007

"Familles je vous aime?
Les complexes familiaux aujourd'hui"
inscription obligatoire sur
psychanalyse@transferts.culturels.com

http://psychanalyse-et-transferts-culturels.com/contacter/

Pierre-Christophe Cathelinau, Nazir Hamad, Marie Jejcic 

 

 

Depuis l’origine, la famille questionne la psychanalyse comme objet symbolique, comme imaginaire privilégié du déploiement oedipien, comme réel aussi bien. Nous invitons les responsables et auteurs du N° 19 de la  Revue Lacanienne dont un numéro paraît avec un dossier sur la famille  et des entretiens sur sa place aujourd’hui dans les trois religions monothéistes.
Le numéro de cette revue annuelle nous permet de mesurer la distance entre la psychanalyse et la religion. Si les deux ont un lien étroit avec la famille, comme certains travaux de cette revue le montrent, la place du père n'est pas contestée dans la religion, alors que la psychanalyse l’interroge. Freud le premier a signalé un effet inhibiteur de l'héritage du père. Lacan par la suite a mis en valeur la fonction de castration et phallique véhiculées par le langage. Est-ce juste? Est-ce suffisant?. Bien que beaucoup insistent sur le déclin du père et de l'organisation familiale traditionnelle, nous avons à constater en tant que psychanalystes que les deux persistent, ancien et nouveau régime,  sous des formes très variées. A commencer par l'adoption, dont les règles bien qu'ayant évolué sont anciennes, en passant par la formation de familles de couples homosexuels jusqu’à ces explosions du groupe familial que parfois nous vivons dans le réel de la clinique. La psychanalyse permet d'envisager la disjonction entre le choix d'objet et l'identité sexuée nous avons assisté en France à des débats qui montraient  une certaine contradiction pour ne pas dire des positions bien opposées. Ainsi, expliquer les différences de destin des enfants issus des familles monoparentales ou des familles dites traditionnelles, articulées autour de couples homosexuels ou hétérosexuels,  ne suffit pas complètement à expliquer le destin et les choix des enfants issus de ces familles. Diana Kamienny Boczkowski

InvitonsMarie Jejcic , auteur et membre du comité éditorial de la Revue Lacanienne, à présenter le travail.
 « Familles, je vous aime! » dirions-nous aujourd’hui, en détournant le mot d’André Gide, pour dire combien nous aimons encore tous nos familles en évolution rapide et livrées aux vents du divorce, de la recomposition, de l’ homo-parentalité et des progrès scientifiques qui consacrent désormais l’enfant comme un dû plutôt que comme un don. Quel devenir pour l’enfant dans ces transformations. Il ne suffit pas de souligner qu’avec le déclin du Nom du Père, la fonction paternelle au sein de la famille est en suspens. Il convient aussi d’en mesurer les conséquences pour la relation homme femme et les enfants dans la clinique, dans le droit et même dans la politique aujourd’hui."

Une discussion sera assurée par Pierre-Christophe Cathelineau, est philosophe , psychanalyste et membre de l’Association Lacanienne Internationale(ALI). Il a publié Aristote, lecteur de Lacan ( aux éditions de l’ALI, 1998). Avec quelques psychanalystes et intellectuels, il a animé les travaux du groupe de Cordoue fondé après un colloque à Cordoue au début des années 90 pour mieux cerner les liens entre les monothéismes. Marie Jejcic psychanalyste Membre de L’A.L.I, elle a été Maître de conférences avec H.D.R. en Psychopathologie et psychanalyse Paris XIII. Auteur de différents ouvrages et de nombreux articles dans diverses revues. Membre du comité de rédaction de la Revue Lacanienne et du site de l'association lacanienne internationale. Auteur entre autres de "Le savoir du poète",Brochet, 1996 . " L’Oedipe selon Jean Cocteau ", Agalma, Le Seuil . " Jean Cocteau ou  l’énigme du désir ", Eres, 2006 . "L’adolescent la violence et la ville" ouvrage collectif, E.D.K, 2014. Nazir Hamad est Dr. d'Etat en psychologie clinique psychanalyste, membre de l’ALI, ancien directeur d’un CMPP. Il est auteur de plusieurs livres dont "Destin d’enfant" co-écrit avec F . Dolto, Gallimard,1995; " L'enfant adoptif et la langue et la frontière ", Denoël, 2001 et 2004; " J'ai même rencontré des adoptions heureuses " co-écrit avec Charles Melman, Odile Jakob, 2014. Diana Kamienny Boczkowskipsychiatre, psychanalyste, responsable du séminaire " Psychanalyse et transferts culturels", analyste membre de l'ALI et membre de College d'analystes de l'ALEPH.  Parmi ses derniers articles : 
" Laclau la otra cara del psicoanálisis " sous presse in  "de SigniS" Révue de la Fédération latino-américaine de sémiotique; "Neither loss nor mourning but perversion " in " Perversion Now ", London, Palgrave,2017 ; " Nora  Bernacle en joven geisha " in "Lapsus Calami N 6, 2016, "Le "temps de comprendre" de Lacan et les amoureuses dans l'histoire" in "Les amours fatales de l'identité-Enjeux cliniques et politiques"- Cahiers de l'Association lacanienne internationale, Paris, août 2016.


 
 
Lieu de l'évenement
Maison de l'Amérique Latine à Paris
217 boulevard Saint-Germain
75007 Paris (France)
 
 
 
Responsables
CATHELINEAU Pierre-Christophe
HAMAD Nazir
JEJCIC Marie
 
 
 
Modalités d'inscription
Entrée libre
 
 
 

Espace personnel