Journées d'étude

 
 
De quels repères symboliques les enfants et les adolescents peuvent-ils se saisir dans le monde actuel ? - Journées ALI - EPEP
Du Samedi 07 Décembre 2019 à 09:30 au Dimanche 08 Décembre 2019 à 17:30 à Paris
Espace Reuilly
2019_12_07_08_Journées EPEP.jpg
JOURNÉES DE PSYCHANALYSE DE L’ENFANT ET DE L’ADOLESCENT 

DE QUELS REPÈRES SYMBOLIQUES LES ENFANTS ET LES ADOLESCENTS PEUVENT ILS SE SAISIR DANS LE MONDE ACTUEL ?

Comment les enfants et les adolescents peuvent-ils trouver appui aujourd’hui  dans le pacte de la parole avec l’adulte ?  En effet, la fiabilité des lois de la parole et du langage - qui sont les leviers  de la vie sociale et personnelle de chacun - semble mise à l’épreuve dans les "fondamentaux" symboliques : interdit de l’inceste, fonction paternelle, enjeux œdipiens qui en découlent etc.,dans un discours inconséquent mais pas sans conséquences. Les symptômes de l’enfant et de l’adolescent obligent chacun à préciser ce qu’il entend par repères symboliques pour son propre compte.
 
Les manifestations de souffrance des jeunes - mais aussi de leurs parents démunis - , nécessitent que ceux qui les accompagnent dans les franchissements des étapes de l’enfance et de l’adolescence, s’engagent dans leur fonction : pour leur permettre de s’inscrire dans des organisations familiales nouvelles, pour accompagner la transmission d’un savoir dans les apprentissages, pour soutenir un usage du numérique qui trouve à s’inscrire dans un discours, pour se dégager de l’immédiateté qui ferait supposer que l’accès à une position sexuée dans un monde adulte serait une voie assurée, voire trop assurée, et dont ils se défendent.
 
Nous rencontrons actuellement une symptomatologie floue, peu systématisée, difficile à aborder et à border, qui demande aux psychanalystes et aux interlocuteurs des jeunes de trouver des ouvertures  avec eux , dans des formes nouvelles de transfert : pour soutenir l’attente, pour entendre l’appel implicite dans les exigences, l’urgence, l’avidité et pour permettre à ces jeunes patients de chercher leur propre fil et de trouver d’autres appuis symboligènes et novateurs dans un réel que nous devons pouvoir repérer et accueillir.
 
 
Intervenants pressentis : Sandrine Calmette, Isabelle Debrus, Sophie Dencausse,  Nathalie Enkelaar, Josiane Froissart, Jean Marie Forget, Joseph Giogga, Patrick Guyomard, Robert Lévy, Charles Melman, Martine Menès, Karine Poncet Montange, Christian Rey,  Louis Sciara, Corinne Tyzsler.
 
Responsables des Journées : Marika Berges Bounes, Sandrine Calmettes, Françoise Checa, Jean Marie Forget, Dominique Janin, Louis Sciara.

JOURNÉES DE PSYCHANALYSE DE L’ENFANT ET DE L’ADOLESCENT 

DE QUELS REPÈRES SYMBOLIQUES LES ENFANTS ET LES ADOLESCENTS PEUVENT ILS SE SAISIR DANS LE MONDE ACTUEL ?

Comment les enfants et les adolescents peuvent-ils trouver appui aujourd’hui  dans le pacte de la parole avec l’adulte ?  En effet, la fiabilité des lois de la parole et du langage - qui sont les leviers  de la vie sociale et personnelle de chacun - semble mise à l’épreuve dans les "fondamentaux" symboliques : interdit de l’inceste, fonction paternelle, enjeux œdipiens qui en découlent etc.,dans un discours inconséquent mais pas sans conséquences. Les symptômes de l’enfant et de l’adolescent obligent chacun à préciser ce qu’il entend par repères symboliques pour son propre compte.
 
Les manifestations de souffrance des jeunes - mais aussi de leurs parents démunis - , nécessitent que ceux qui les accompagnent dans les franchissements des étapes de l’enfance et de l’adolescence, s’engagent dans leur fonction : pour leur permettre de s’inscrire dans des organisations familiales nouvelles, pour accompagner la transmission d’un savoir dans les apprentissages, pour soutenir un usage du numérique qui trouve à s’inscrire dans un discours, pour se dégager de l’immédiateté qui ferait supposer que l’accès à une position sexuée dans un monde adulte serait une voie assurée, voire trop assurée, et dont ils se défendent.
 
Nous rencontrons actuellement une symptomatologie floue, peu systématisée, difficile à aborder et à border, qui demande aux psychanalystes et aux interlocuteurs des jeunes de trouver des ouvertures  avec eux , dans des formes nouvelles de transfert : pour soutenir l’attente, pour entendre l’appel implicite dans les exigences, l’urgence, l’avidité et pour permettre à ces jeunes patients de chercher leur propre fil et de trouver d’autres appuis symboligènes et novateurs dans un réel que nous devons pouvoir repérer et accueillir.
 
 
Intervenants pressentis : Sandrine Calmette, Isabelle Debrus, Sophie Dencausse,  Nathalie Enkelaar, Josiane Froissart, Jean Marie Forget, Joseph Giogga, Patrick Guyomard, Robert Lévy, Charles Melman, Martine Menès, Karine Poncet Montange, Christian Rey,  Louis Sciara, Corinne Tyzsler.
 
Responsables des Journées : Marika Berges Bounes, Sandrine Calmettes, Françoise Checa, Jean Marie Forget, Dominique Janin, Louis Sciara.

 
 
Lieu de l'évenement
Espace Reuilly
21 rue Hénard
75012 Paris (France)
 
 
 
Responsables
BERGÈS BOUNES Marika
CALMETTES Sandrine
CHECA Françoise
FORGET Jean-Marie
JANIN-DUC Dominique
SCIARA Louis
 
 
 
 
Modalités d'inscription
 
 
 

Espace personnel