Archives des journées

 
Télécharger au format iCal
 
Les nouvelles formes contemporaines de l'impossible ?
à Angers
École Psychanalytique du Centre Ouest–ALI EPCO–Amphithéâtre de l'Arifts
EPCO.png
Les contraintes et autres exigences de la vie contemporaine conduisent parfois à ressentir comme un sentiment d'impasse. Cette marque de réel peut conduire à vouloir lutter contre, de manière obstinée, épuisante voire désespérée. Freud envisage cette question aux allures de défense névrotique telle le refus de la castration.

"Se ruer contre les obstacles qu'on vous présente, c'est exactement faire comme le taureau. Il s'agirait justement de passer ailleurs que là où il y a des obstacles. En tout cas de ne pas s'intéresser spécialement aux obstacles" (Lacan , D'un Autre à L'Autre ) .

Effectivement se ruer en désespoir de cause articule souvent l'impuissance.
Sans compter que l'impossible pourrait alors être envisagé comme seule réponse.
N'y aurait-il pas ici à envisager un autre abord, un autre tour. C'est sans doute l'un des enjeux de la clinique et des inventions nécessaires.

PROGRAMME

Matinée 10h-12h30

"Impossible ou pas" Gwenaëlle Le Bourdonnec (psychologue)
 
Pascale Belot Fourcade disait à la journée d'études de l'année dernière : "l'impossible n'est pas le contraire du possible ...". Mais alors de quoi parle-t-on ? J'aurais dû un peu plus me poser la question lorsque certains cherchaient à me mettre au diapason ou lorsque je prenais conscience du coût de l'addition... Je vais tenter de vous raconter une petite partie d'histoire possible grâce à quelques intersections.
 
"Cris ou crise dans le champ de médecin-social"  - Luiz de Farias (psychologue, psychanalyste)
 
Le secteur médico-social arrive à un moment important de son existence. Le modèle d'organisations institutionnelles tel que nous nous l'avons pensé et pratiqué fait partie d'un passé très proche. Où en sommes-nous ? Sommes-nous dans un registre de CRISE ou de MUTATION ? La grande nouveauté dans le paysage de nos institutions : LA PERFORMANCE, la performance et ses outils pour assurer la qualité des prestations. Quel est le futur proche de nos institutions médico-sociales, à l'heure où, par exemple, on pense déjà à dématérialiser nos institutions ?
 
"La nostalgie en réponse" - Pascale Moins (psychiatre, psychanalyste)
 
Ceux qui éprouvent cette forme particulière et extensive du malaise actuel qui s'exprime dans le monde du travail parlent très souvent d'un manque de reconnaissance et énoncent une nostalgie pour tenter de nommer les difficultés qu'ils rencontrent. Quelle est la fonction de la nostalgie dans le monde contemporain ? Comment la lire et l'entendre ? 

Après-midi 14h- 17h30

"Pour une clinique des effets de l’exil" – Pascale Belot Fourcade (psychiatre, psychanalyste)
 
Aborder les pathologies des effets de l’exil nous porte à considérer la fondation du sujet dans le lien social. Ne s’agirait-il pas aujourd’hui de relever la dimension de l’exil dans la modernité et le mouvement actuel de la mondialisation ? et d’aborder ce qui fait défaut pour le sujet, certes exilé de structure, dans la pérennité des dispositifs permettant de réguler et pacifier le rapport au grand Autre, au semblable, à la perte. S’en suit la multiplication des passages à l’acte, du burn out, des addictions et des positions sacrificielles.
 
"Enjeux et spécifités de la prise en charge thérapeutique de l'enfant aux détours de l'Œdipe" – Nazir Hamad (psychologue, psychanalyste)
 
Comment commence une prise en charge thérapeutique avec l'enfant et comment s'arrête-t-elle ? Est-ce que c'est la même chose chez le tout petit, l'enfant pendant la période œdipienne et à la sortie de l'œdipe.
 
"En quoi le traitement du traumatisme relève-t-il de l'impossible ?" – Thierry Roth (psychologue, psychanalyste)
 
On se heurte régulièrement au caractère inguérissable de certains traumatismes. Un impossible à dépasser semble ainsi à l’oeuvre. Mais cet impossible n’en cache-t-il pas un autre ? Le problème traumatique n’est-il pas, du même coup, aussi une solution ? D’un impossible à l’autre donc. Soit, dans le meilleur des cas, le trajet d’une cure.
 
Président de séance : Alain Voisinne
Discutants:  Pascale Belot Fourcade, Emmanuelle Gavel Marcouiller, Nazir Hamad
 
Aux bonnes fins d'organisation, il est recommandé d'être inscrit à l'avance.

 


 
 
Lieu de l'évenement
École Psychanalytique du Centre Ouest–ALI EPCO–Amphithéâtre de l'Arifts
10 rue Darwin
Angers (France)
 
 
 
 
 
 
Modalités d'inscription
Tarif étudiant : 5 €
 
 
 

Espace personnel