00 Logo MALLOGO ALI RUP
CARTEL FRANCO-BRÉSILIEN DE PSYCHANALYSE
Cycle de conférences-débats 2021-2022
Temps de pandémie
Questions sur la subjectivité contemporaine
2021 1201 MAL image hori

 

La pandémie du Covid-19 met-elle en lumière l’avancée du désert au Brésil ?

Conférence d’Eduardo de Carvalho Rocha

Psychanalyste membre de l’ALI,
Président de l’Espaço Oficina de Psicanálise - Rio de Janeiro

Discutant :

Omar Guerrero
Psychanalyste, membre de l’ALI

Modérateur :

 Angela Jesuino
Psychanalyste, membre de l’ALI

Sans aucun doute, la pandémie du Covid-19 a mis à l’épreuve les relations sociales, en particulier celles que nous avons établies avec la chose publique, l’État et ses institutions, mais aussi nos collectivités. Au Brésil, notre relation avec ce qui serait un bien public n’a jamais été l’une des plus républicaines et civilisées. À ce jour, les marques de la longue période de l’esclavage et de la colonisation ont laissé leurs conséquences dans le tissu social où les inégalités sociales se creusent à pas de géant. Les faiblesses d’un État inégal étaient encore plus exposées lorsqu’il était nécessaire d’agir avec autorité, fermeté et clarté pour faire face à la pandémie. Parmi nous, cette fragilité a été redoublée par un gouvernement qui a décidé de nier la gravité du  Covid-19 et de reporter au mieux les mesures recommandées par la communauté scientifique nationale et internationale. Pourtant, certains organismes institutionnels, gouvernements municipaux et provinciaux, ainsi que des acteurs de la société civile, tentent de maintenir leurs responsabilités, mais  l’échec est frappant : plus de 600 000 personnes tuées par le Covid-19 et une économie en lambeaux.

Cependant, la vie sociale semble fonctionner dans une « normalité » désormais marquée par l’environnement virtuel, tant dans les entreprises que dans les écoles et les institutions, y compris psychanalytiques, où une économie de l’espace et du temps gagne du terrain non plus comme des stratégies de survie mais comme un moyen de coexistence. À quel coût ?

Certes, cette anesthésie ou cette apathie, voire cette indifférence, ne sont pas venues de la pandémie du Covid-19. Ils semblent faire partie de notre tissu social, de notre physiologie sociale. La pandémie les a simplement rendues plus visibles et en a rajouté ce symptôme des relations virtuelles.

Pendant ce temps, les forêts sont brûlées, les rivières s’assèchent, les terres érodées deviennent des déserts. La parole perd également sa valeur d’énonciation et ce qui compte, c’est la circulation des énoncés sans aucun rapport avec une vérité quelconque.

L’épidémie du Covid-19 n’en est pas la cause, mais elle a été un moyen par lequel cette structure sociale dystopique s’est révélée encore davantage.

 

Espace personnel

Cookies ?

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Ces cookies ne contiennent pas de données personnelles.

Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site. A tout moment, il vous est possible de rectifier votre choix sur la page des politiques de confidentialités du site.