Accueil

 

Vivre le multilinguisme. Difficulté ou richesse pour l'enfant ?

BERGÈS BOUNES Marika
Date publication : 11/03/2016
Dossier : Parutions des membres chez d'autres éditeurs

 

Marika BERGES-BOUNES, Jean Marie FORGET
Avec la participation de Patricia BELOT, François BENRAIS, Colette BRINI, Solveig BUCH, Paule CACCIALI, Sandrine CALMETTES, Caroline CHASSAING, Françoise CHECA, Angélique CHRISTAKI, Luminitza CLAUDEPIERRE TIGIRLAS, Dominique DESVEAUX, Michèle DOKHAN, Catherine FERRON, Isabelle FONTEZ, Josiane FROISSART, Chantal GABORIT-STERN, Omar GUERRERO, Nathalie GUERRERO ENKELAAR, Nazir HAMAD, Souad HAMDANI, Dominique JANIN-DUC, Anne JOOS-DE-TER-BEERST, Rozenn LE DUAULT, LEE SIMON, Martine LERUDE, MARIE-ODILE MAIRE-SANDOZ, Delphine MARUT, Charles MELMAN, André MEYNARD, Karine PONCET-MONTANGE-JOLY, Sylvie QUESEMAND-ZUCCA, Christian REY, Louis SCIARA, DIANA-LEE SIMON, Corinne TYSZLER, Jeanne WILTORD
Du fait des migrations et des déplacements de population, du développement des unions mixtes, nombreux sont les enfants qui sont aujourd’hui confrontés à plusieurs langues dans leur univers quotidien. Ce multilinguisme peut devenir pour eux une richesse mais, dans tous les cas, il génère des difficultés singulières. Entre leur langue maternelle et celle du pays d’accueil, comment peuvent-ils se repérer pour saisir leur place et s’essayer à parler ?
Dans un environnement multilingue, leur malaise peut s’exprimer suivant des modalités complexes où se nouent les enjeux de leur place au sein de la famille, le rapport de la famille à la langue du pays d’accueil ainsi que la tonalité de ce rapport. La précarité de l’intégration des parents ou celle de leur relation intime peut peser sur les enjeux de l’acquisition d’une langue étrangère par l’enfant, dès l’accès à la socialisation à l’école maternelle, puis sur son intérêt pour les apprentissages scolaires de la lecture et de l’écriture.
Les symptômes de l’enfant, à l’origine d’une demande de consultation, croisent les questions intimes dont l’expression peut emprunter à la langue étrangère des lettres qui n’existent pas dans sa langue maternelle, les difficultés d’acculturation et les problématiques familiales potentiellement masquées par les freins linguistiques ou culturels.
Cet ouvrage, à partir d’une large gamme d’exemples cliniques et pédagogiques, offre des instruments de compréhension aux praticiens, éducateurs, enseignants, parents, psychanalystes, qui rencontrent dans leur vie professionnelle le multilinguisme, les impasses et les créations qu’il peut générer chez l’enfant.
A propos des auteurs
Jean Marie Forget, est psychiatre et psychanalyste, membre de l’ALI.
Il est également directeur de la collection Psychanalyse et cliniqueaux éditions érès avec Marika Berges-Bounes.
Marika Bergès-Bounes, est psychanalyste à Paris, membre de l’Association lacanienne internationale.
Elle est également directrice de la collection Psychanalyse et clinique aux éditions érès, avec Jean-Marie Forget.
Parution : 20 août 2015 EAN : 9782749247922
Prix : 30

Espace personnel