Accueil

 

Nouvelles études sur l'hystérie

MELMAN Charles
Date publication : 02/01/2014
Dossier : Les séminaires de Charles Melman

 

 Séminaire 1982-1983

La question posée aujourd'hui par l'hystérie est celle de la subjectivité moderne en tant que ses manifestations sont des symptômes, c'est-à -dire sont entendues comme accident ou maladie et non comme vérité ; son caractère dramatique est de postuler l'existence du Thérapeute qu'un savoir et un pouvoir accrus pourraient amener à , enfin, agir : les chemins de la liberté sont ainsi régulièrement ceux de l'appel à une servitude aggravée. L'opération psychanalytique elle-même bute sur l'irrésolution dans laquelle est restée sa conception de l'hystérie ; le texte promis par Freud et qu'a rendu nécessaire son Au-delà du principe de plaisir (1920) où il reconnaît le caractère structural du symptôme, fait défaut, de même que sont prudentes les contributions de ses élèves. Que serait un sujet qui, pour exister, n'aurait pas besoin du symptôme ? Celui-ci est-il nécessaire ou contingent ? Ces études sont nouvelles de reprendre ces questions à partir de l'enseignement de Jacques Lacan.

Editions de l'ALI

15€

Espace personnel