Retour suite à la lecture du livre et de la conférence de Marie JEJCIC au Collège de Psychiatrie le 23/03

DAUDIN Michel
Date publication : 18/07/2022

 

Retour suite à la lecture du livre et de la conférence de Marie JEJCIC au Collège de Psychiatrie

le mercredi 23 Mars 2022 

Le métier d’être homme
Samuel Beckett ou l’invention de soi-même.
Ed. E.M.E. coll. Lire en psychanalyse. 2021.
 

Ce travail de lecture m’a permis, grâce à un retour sur Beckett, d’insister sur la notion d’écart, en reprenant un propos de Cioran (Exercices d'admiration -Arcades Gallimard-1976) où il nous dit

«Pour deviner cet homme séparé qu’est Beckett, il faudrait s’appesantir sur la locution ”se tenir à l’écart”.

En quoi et par quoi a tenu ce travail permanent pour Beckett, si ce n’est par les mots dans leur obligation à nommer pour faire ouverture, création dans le langage afin de donner respiration au corps. Ce corps dont il souffrait lors de ses difficultés respiratoires et où il ne voulait pas se laisser enfermer à l’image de Proust, mais aussi dans ces abcès, ses anthrax qu’il fallait vider ou encore lorsqu'il était paralysé par des troubles hypocondriaques et dépressifs.

Se tenir à l’écart, c’était aussi ses silences si denses qui pouvaient s’installer dans sa relation à autrui comme dans son propre langage. De là, cette écriture faite de brisures, d’éclats, de rupture. Ces personnages qui font narration passent subrepticement de l’un à l’autre, silence et déplacements, retournements incessants qui donnent aux voix ces inflexions qui nous interrogent sur leur nature.

Mais ses mots, s’ils restent fragiles ne cessent pas de ne pas s’écrire. Cet impossible n’est pas une énigme, c’est une exigence. Ces mots que Beckett nous présente dans L’innommable comme ”gouttes de silence à travers le silence ”ont aussi le poids, la matérialité de la lettre qui viennent creuser le réel. Trou d’angoisse, mais qui vient aussi circonscrire la pulsion voix par cet ”écritdire” si bien souligné par Marie Jejcic.

La densité de l’objet accompagne partout Molloy (à mon sens,  le plus exemplaire du dire de Beckett). Son chapeau omniprésent dans son œuvre est l’objet tout particulier de son attention, surtout ne pas le perdre, toujours accroché à l’élastique par un petit trou qu’il faudra attentivement réparer. Même bordé de fumier dans L’Innommable, il ne faut pas faire sans lui. Objet-élastique-trou, il faut rester vigilant, il faut garder le cap sur le pire, il faut rester en mouvement, ramper même dans la boue. Banc, vélo, béquilles, crayon, bâton font une panoplie qui permet de ne pas se perdre dans un monde de semblants, de tracer sa route mais où sont-ils dans cette chambre cellule qui n’a qu’une seule fenêtre par laquelle pénètrent soleil levant et soleil couchant. Dans cette inanité des mots le sable devient fable. Seul ?

Mais non « le monde te regarde ! » et le bord de la falaise devient tremplin. (Interprétation momentanée !)

Pas si seul, quand toute création est poésie ! Joie

La vie de Beckett en témoigne.

Revenons à notre lecture du Métier d'être Homme

Hystérectomie à la truelle. Ne pas être absorbé par l’Autre.

 Naissance d’un dire nouveau singulier ?

Marie Jejcic suit le souffle récupéré par Beckett dans son écriture qui construit un monde où les narrateurs sont respectueux du langage dans le ”se tenir à l’écart” du signifiant laissant place à l’objet (voix, regard, rien). L’innommable oblige à continuer dans un dire, dans une éthique de la parole où se conjuguent l’impossible et la nécessité propres à la structure.

Jean Pierre Faye après la nomination de Beckett au prix Nobel a écrit : ”l’effet physique exercé par Beckett est assez effrayant. On peut tomber malade de Beckett. Pour qu’un écrivain parvienne à provoquer un choc aussi fort chez son lecteur, ce qui est très rare, cela suppose selon moi une très grande efficacité de la langue”.

Le travail d’écriture de Marie Jejcic nous tient la main dans cette tâche ardue et exigeante.

Le 24 Mars 2022 Michel Daudin

Espace personnel

Cookies ?

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Ces cookies ne contiennent pas de données personnelles.

Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site. A tout moment, il vous est possible de rectifier votre choix sur la page des politiques de confidentialités du site.