Accueil

 

Étété

MELMAN Charles
Date publication : 02/11/2020

 

Étété

La question du jour est de savoir qui a encore sa tête à soi.

Sûrement ne l’avait pas le pauvre gamin robotisé envoyé décapiter le consciencieux professeur de géographie. Envoyé, puisque le choix de la cible, l’éducation nationale, relève d’un plan stratégique supposant le think tank à la manœuvre. Celle-ci se prolongeant avec la décapitation des fidèles d’une Église, niçoise de surcroît : c’est de notre savoir qu’on entend nous faire nous séparer et que ceux qui veulent lutter contre le séparatisme se gardent d’être interprétés comme s’il s’agissait de décollation.

C’est bien le conseil que donne Monsieur Erdogan au Président français accusé de démence, mais avait-il bien alors la sienne en place, quoique son astuce pour condamner l’attentat contre la religion et exempter celui contre la liberté de penser laisserait croire que quelques neurones aient été encore fonctionnels.

Les rédacteurs de Charlie Hebdo peuvent-ils en dire autant en publiant un dessin disant quelque chose comme “le prophète, mon c…” ? Ils ont certes pour profession de récuser tout impératif qui ne serait pas celui du plaisir, par le biais d’un graphisme assez phalle, autrement dit ils n’ont pas dérogé en ne mettant pas leur organe sur le billot, ce qui leur est reproché.

Mais l’ensemble vient dans un contexte social où chacun voulant faire reconnaître sa tête à soi (pratique du selfie), n’est plus reconnu celle susceptible de les valider, de sorte que ce sont bien des ététés qui, faute de référent, aujourd’hui se baladent dans la rue.

Et moi donc, ai-je la moindre garantie de me distinguer (dangereusement) en ayant conservé la mienne en la tenant du Grand Écervelé qui depuis l’Autre nous gouverne sauf si je considère qu’à me laisser inspirer­ – expirer par cette Tête Molle vient sous ma plume l’assurance de mon entière responsabilité, pas d’alibi comme on pourrait dire chez nous.   

Charles Melman
31 octobre 2020

P.S. Dolto serait intervenue : Hé, tétée ? C’est votre soi qu’a soif etc.

Espace personnel