LE DRAME DE L’OBJET FÉMININ

LANDMAN Claude
Date publication : 17/12/2019
Dossier : Le collège de l'ALI

 

LE DRAME DE L’OBJET FÉMININ

Pour la reprise du Collège, la séance plénière de rentrée du 6 janvier 2020 sera consacrée aux leçons XVII et XVIII du Désir et son interprétation,en dégageant, à partir du personnage d’Ophélie et des transformations de sa place dans le fantasme d’Hamlet, ce que Lacan appelle « le drame de l’objet féminin[1] ». 

Si Lacan ne déplie pas la folie et le suicide d’Ophélie dans ce séminaire, il lui accorde, contrairement à Freud, une place qui laisse présager un développement ultérieur et novateur sur la dissymétrie homme/femme à l’endroit du phallus, et sur la question de la jouissance féminine qui est restée jusqu’à lui à peu près inexplorée. 

Claude Landman

 

[1]Le Désir et son interprétation, leçon XIII, éd. ALI, p. 260

Espace personnel

Cookies ?

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Ces cookies ne contiennent pas de données personnelles.

Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site. A tout moment, il vous est possible de rectifier votre choix sur la page des politiques de confidentialités du site.