Accueil

 

A propos du Collège de l’ALI: témoignage de Mathilde Marey-Semper

Marey-semper Mathilde
Date publication : 19/03/2019

 

A propos du Collège de l’ALI: Témoignage de Mathilde Marey-Semper

 

La première chose qui me vient quand je pense au Collège est que j’y ai trouvé autre chose que ce que je suis venue y chercher... Classique, me direz-vous ? Sans doute, mais non moins riche d’enseignement, pour peu que quelque chose de la psychanalyse s’enseigne d’elle-même, à défaut de se laisser enseigner...

La lettre est à l’honneur, le texte le support dont le partage des interprétations ne cesse de tenter de cerner en creux ce qui résiste au dévoilement. Pas de mot de la fin, pas d’univoque ni de savoir, ce n’est que de l’humilité face au texte à déchiffrer que peut se soutenir toute lecture.

La compréhension échappe, mais quelque chose reste, un reste qui insiste, et qui appelle à revenir à la fin, à envisager de conclure par le début, à en passer par d’autres discours, d’autres auteurs, pour saisir un peu moins bien encore le sens, mais attiser le désir de poursuivre la lecture...

Je retiens du Collège les tours (autour d’un signifiant) et détours empruntés, que la rigueur et le rythme des rencontres ne laissent pas le temps de figer. Ça circule, c’est en mouvement, ça se dit toujours autrement...

Je garde de ces deux années de Collège le désir et le plaisir de la recherche, de l’inscription au sein d’une association de psychanalyse qui en soutient le discours, quelque chose d’une transmission, d’une reconnaissance de l’Autre à laquelle mon éthique me pousse à participer.

Je conclurai par le fait que le terme de cet engagement au sein du Collège ne s’est avéré être que le début d’un autre, au sein de l’association, dans d’autres lieux, vis-à-vis de mon positionnement face à la psychanalyse.

Pas de dernier mot donc, le « terme » est toujours autre que ce qu’il semble être, pas de point final, juste quelques points de suspension...

 

Mathilde Marey-Semper

(doctorante en Études Psychanalytiques à l'Université Paris 7 et psychologue clinicienne, Collège ALI, octobre 2016- juillet 2018)

Espace personnel