Accueil

 

LE TRIMESTRE PSYCHANALYTIQUE - 1993 N° 1 - LE FANTASME

COLLECTIF
Date publication : 01/01/1993
Dossier : Le trimestre psychanalytique

 

Le concept de fantasme, introduit par Freud, a eu des fortunes diverses dans la théorie et la pratique. Désigné comme image, scénario, rêverie, il centre une visée de plaisir. Mais si la jouissance sexuelle occupe cette limite entre l'imaginaire et "l'Autre scène", entre traces du passé et présent, son insertion topique voire topologique dans la structure en fait le concept le plus difficile de la psychanalyse.

Si le fantasme, pris comme cause, se révèle plutôt être le support d'un amour de l'irréalisation. d' une érotique de l'échec, l'on perçoit tout l'intérêt de la formalisation de Lacan qui lui a donné la dimension d'un réel, là où Freud décrivait déjà une "inhibition quant au but".

 

LE TRIMESTRE PSYCHANALYTIQUE 1993-N° 1

Le Fantasme

(Actes des journées de Chambery des 13 et 14 juin 1992)

SOMMAIRE

Editorial

MARCHIONI-EPPE Janine : Le fantasme, un concept fondamental pour la psychanalyse ?

MILETTO Renata : Le fantasme dans l’observation de Freud de “l’homme aux rats”

FORGET Jean-Marie : Le souvenir-écran, son articulation au fantasme, à la lettre et à la division du sujet

SORMANO Elena : Le concept de fantasme chez Freud

AREL Pierre : D’autisme et d’Eros

 LETUFFE Gilbert : À propos du fantasme de Yukio Mishima

 CHEMAMA Roland : Qu’est-ce qui est inconscient dans le fantasme ?

 HILTENBRAND Jean-Paul : L’accord du sujet avec son verbe

 REBEYROL Jean-Marie : Inscription du fantasme et désir prévenu

 PÉRIN Jean : Si le nez de Cléopâtre ...

 POMMIER Gérard : La mise en rapport du fini et de l’infini dans le fantasme

 NEUTER de Patrick : Fantasme, traumatisme et hystérie

 RAVINET-JANIN Dominique : Le fantasme du géographe

 BALBO Gabriel : Si rien ne se perd, rien ne se crée ... (Contribution à l’étude de la perversion sexuelle)

 MELMAN Charles : Y a-t-il un fantasme féminin ? (question posée par une dame)

Espace personnel

POST- TESTTEST