Accueil

 

LE TRIMESTRE PSYCHANALYTIQUE - 1992 N° 4 - LA PASSE

COLLECTIF
Date publication : 01/10/1992
Dossier : Le trimestre psychanalytique

 

La passe, introduite par J. Lacan, était une procédure destinée à fournir une information précise sur la mise en jeu du désir de l'analyste au moment de cette scansion constituée par le passage de l'analysant à la fonction d'analyste. Supposée parer aux inconvénients de la nomination, elle devait ménager la place du désir de l'analyste dans l'enjeu de la cure.

Sans exclure les effets positifs pour certains qui ont franchi ce dispositif, il semblerait cependant que cette expérience n'ait pas tenu ses promesses, ni produit les résultats escomptés.

Après dix années de fonctionnement sans cette procédure, l'Association Freudienne se devait de se donner l'occasion d'une première réflexion sur les modalités d'une habilitation et l'intérêt d'une procédure spécifique. Il s'agit par conséquent, ici, d’un premier débat sur la question.

 

LE TRIMESTRE PSYCHANALYTIQUE 1992-N° 4

La Passe

(Actes des journées de Paris des 4 et 5 avril 1992)

SOMMAIRE

MELMAN Charles : Joyeuses passes (Éditorial)

BASTIN Pierre : L’association et la proposition de 1967 : un “pas de plus”, un “pas” de plus, impasse de plus

CHEMAMA Roland : Le désir à l’œuvre dans le passage à l’analyste peut-il être reconnu ?

DARMON Marc : A A , quelle nomination ?

CATHELINEAU Pierre-Christophe : Conclusions sur la passe

SIMONNEY Dominique : Peut-on se passer de la passe ?

MULLER-PASI Catherine : Du désir de l’analyste au désir de Freud

HILTENBRAND Jean-Paul : Fins et destins

RASSIAL Jean-Jacques : La dé-position

SAINTE FARE GARNOT Denise : Passe, exode et noms du père

LANDMAN Claude : La place du passeur

DORGEUILLE  Claude : Agir, penser

SAFOUAN Moustapha : De la passe

MOUCHONNAT Jeannine : À propos de la passe

MELMAN Charles : Transfert de travail

Espace personnel