Accueil

 

LE TRIMESTRE PSYCHANALYTIQUE - 1992 N° 1 - LE PATRONYME

COLLECTIF
Date publication : 01/01/1992
Dossier : Le trimestre psychanalytique

 

Le patronyme est souvent déterminant pour un sujet, dût- il en assumer ou refuser l'être qu'il lui prête et qu'il aurait à réaliser. On en a les témoignages aussi bien dans les effets indirects par un changement de nom que dans cette fuite singulière représentée par l'amnésie d'identité.

Pour l'analyste, de quoi le patronyme est-il la métaphore ? Il a paru utile, pour mieux resserrer notre savoir, d'interroger les modalités "exotiques" du nom propre, de la Chine au Brésil. Mais aussi de convier au débat ceux qui, en d'autres disciplines, scrutent l'énigme du nom propre. On trouvera ici les actes de cette vaste confrontation.

 

LE TRIMESTRE PSYCHANALYTIQUE 1992-N° 1

Le Patronyme

(Actes des journées de Paris des 25 et 26 mai 1991)

SOMMAIRE

Editorial

PÉRIN Jean : La reine des pommes

LAPIERRE Nicole : Le nom change

NOGUES Renaud : Fonction du patronyme et effets dans la clinique

HADDAD Gérard : Le nom propre comme alphabet

RACZYMOW Henri : Proust et les jeux du nom propre

ROUX Lydie-Camille : Nom-ressemblance

LAUWAERT Françoise : Le patronyme en Chine

CZERMAK Marcel : Comment dois-je vous appeler ? Brèves remarques sur la patronymie dans les différentes structures

NUSINOVICI Valentin : La névrose est un sans-nom

JESUINO-FERRETTO Angela : Le patronyme au Brésil : quelle fonction ?

LAZNIK-PENOT Marie-Christine : Le patronyme d’un enfant comme pur trait différentiel. (comment rompre les charmes maléfiques du rapport spéculaire à l’autre fraternel)

THIBIERGE Stéphane : Remarques sur le patronyme au Japon

WATANABE Kazutoshi : Le patronyme au Japon

HAMMAD Maha : S M

KWEKSILBER Alicia : N’être à la lettre

OLDENHOVE de GUERTECHIN Étienne : L’âne qui veut s’appeler onyme

MELMAN Charles : Mon nom est personne

WILTORD Jeanne : Un nom de couleur

Espace personnel

POST- TESTTEST