Accueil

 

LE TRIMESTRE PSYCHANALYTIQUE - 1990 N° 1 - POURQUOI L'ORALITE ?

COLLECTIF
Date publication : 01/01/1990
Dossier : Le trimestre psychanalytique

 

LE TRIMESTRE PSYCHANALYTIQUE 1990-N° 1

Pourquoi l’oralité ?

(Actes des journées de Paris des 10 et 11 juin 1989)

 

SOMMAIRE

Editorial

BALBO Gabriel : À la santé du père (thanalcoolie)

BELOT-FOURCADE Pascale : L’anorexique par le menu : un affemmement

BERGÈS Jean : La dive orante 

BIBETTE G. : Faut-il réhabiliter l’oralité ?

CHEMAMA Roland : l’oralité au regard de  la lecture : quelques questions

CZERMAK Marcel : Oralité et manie

HADDAD Gérard : La manducation du livre

LACÔTE Christiane : Comment parler de l’oralité selon les concepts lacaniens ?

LAPEYRÈRE Josée  Le Tour de France-fête de la pulsion

LAZNIK-PENOT Marie-Christine : L’amour-sur du père : quelques réflexions sur la morsure et la chute dans la constitution du sujet

LEGAUT Jacqueline : Trou normant

LERUDE-FLÉCHET Martine : “Boulimiser” ou l’imaginaire repensé

LOUVEAU Geneviève : Marco Ferreri, de La grande bouffe à I love you

MELMAN Charles : Innocence de l’oralité

PEQUIGNOT-DESPRATS Catherine Gorges de femmes

QUESEMAND-ZUCCA Sylvie : Boulimies : ça passe ou ça casse...

SAINTE FARE GARNOT Denise : L’oralité, dans la psychose, est-elle spécifique ?

SALDUCCI Edmonde : Rien, merci

SORIANO Mario : À propos de l’oralité

VEKEN Cyril : L’oral de Lacan : un signifiant “long en bouche”

VINCENT Denise : Quelques aspects de l’oralité observés chez de jeunes enfants

BON Norbert : À propos de la succion du pouce

PEQUIGNOT-DESPRATS Catherine : Gorges de femmes

Espace personnel