Accueil

 

Mais où donc est passé l’exécrable ?

Date publication : 05/06/2018

 

Notre esprit de tolérance pourrait laisser croire que cette catégorie a disparu ; rien aujourd’hui qui ne soit admissible, l’inélégance exceptée. La loi morale a ainsi changé de nature et l’esthétique devenue sa règle. L’art moderne la cultive faisant du trash un idéal.

Cette promotion, qui transforme les villes, les champs et les mers en lieux d’épandage signifie toutefois que la catégorie de l’exécrable est toujours présente mais a changé d’objet. C’est l’instance qui était hier l’évacuatrice de l’objet qui est maintenant promise à l’élimination. Ce qui se traduit par la transformation du cross-cap en un œuf et de la bande de Mœbius en une bande biface : c’est le support de la ségrégation, chacun de son côté, à l’identique, séparé par une frontière du voisin de l’autre côté, devenu l’étranger. Gare aux infiltrés !

Avis de tempête aussi pour celui que sa fonction désignait à être le représentantde cette instance – après avoir été sacré, c’est la cochonnerie qui est maintenant dévoilée du Père – la démocratie directe lui substituant la compacitédu frère aîné. Il est l’agent exécutif d’une puissance qui veut votre gavage parfait : chère maman, merci maman, je t’aime maman.

Mais s’il est vrai que ce qui est forclos du symbolique reparaît dans le réel, ce qui maintenant à l’aurore se lève dans le ciel c’est le phallus, dopé d’un œil : et nous voilà enfin tous beaux, égalitaires, homos. On pourra demander à Hugo Boss de tailler l’uniforme des troupes.

Ch. Melman - 1erjuin 2018

WHAT HAPPENED TO EXECRABLE? ¿PERO A DÓNDE FUE A PARAR LO EXECRABLE? ΜΑ ΠΟΥ ΠΉΓΕ ΛΟΙΠΌΝ ΤΟ ΑΠΟΤΡΌΠΑΙΟ;

Espace personnel