Accueil

 

Le prix de la méconnaissance

MELMAN Charles
Date publication : 05/03/2018

 

Une fois encore, le refus par l'opinion de prendre en compte les données pourtant offertes de la psychanalyse coûtera cher. 

L'annulation en cours de l'instance paternelle dans le milieu familial ne va pas sans sa résurgence exaltée dans le milieu national dès lors que c'est la relation à l'identité qui se trouve mise en cause. La vague migratoire qui a lieu dans l'Europe démocratique promet la victoire aux élections des partis qu'il faut appeler par leur nom : nationaux-socialistes, et laisse prévoir le retour de catastrophes pourtant déjà rudement éprouvées.

Freud dira que c'est la victoire de Thanatos, sa vengeance. Mais avant cette conclusion précipitée, notons que le débat dans l'opinion manque singulièrement d'autre argument que celui qui oppose d'un côté les amoureux de la patrie et de l'autre les tenant d'un mondialisme sans âme, ceux qu'il enrichit contre ceux, restés sur place, qui dépérissent. Il s'agit donc sûrement d'un déséquilibre économique, à corriger.

Mais, une fois que cette correction est éclairée par la passion nationaliste allumée, elle ne pourra être pacifiquement traitée que par un progrès moral, qui consiste à prendre en compte le caractère identique des réactions identitaires chez les uns et chez les autres, la même argumentation quelle que soit sa langue, et dont la vanité - la réduction de l'espèce au petit groupe national - n'est qu'une défense contre la déshérence foncière, c'est le cas de le dire, qui nous est propre. 

Comment en effet parvenir à être chez soi quand c'est l'Autre que le sujet habite ?

Espace personnel

POST- TESTTEST