Accueil

 

Le colloque de Cordoue. Ibn Rochd, Maïmonide, Saint Thomas ou la filiation entre foi et raison

Date publication : 25/01/2017
Dossier : Le discours psychanalytique

 

LE DISCOURS PSYCHANALYTIQUE
Éditions de l'Association lacanienn internationale
Qu’est-ce qui peut vous contraindre plus que l’amour ? Réponse inattendue mais à l’épreuve des faits : la logique.
Ainsi la logique d’Aristote put-elle devenir, en un temps médiéval, le partenaire tiers garantissant le pacte qui liait Dieu à sa créature ; en décidant du déchiffrage du Livre, elle obligeait l’Un et l’autre en dehors des aléas de la passion. Faudrait-il entendre la théologie comme façon d’exalter Dieu pour mieux le tenir ? En tous cas les propositions d’Ibn Rochd, de Maimonide et de saint Thomas furent entendues comme menace pour le pouvoir, y compris dans son expression politique.
On s’étonnera que les trois religions antagonistes issues du même texte aient pu s’accorder en ce temps par le biais de la méthode - profane au demeurant - de le lire.
D’où la question qui agite les participants de ce premier colloque de Cordoue : quelle logique nous rassemblerait assez aujourd’hui pour nous affranchir encore de la peur, de l’exclusion et du goût pour les sacrifices humains ?
À l’occasion du colloque de Fez organisé par le centre IDRISS, Les nouveaux territoires de l’identité : la fabrication du radicalisme (17-19 février 2017), il nous a semblé important de publier à nouveau cet ouvrage paru en 1994 aux éditions Climats.
ISBN :
9782876120990
Prix : 20 €

Espace personnel