Accueil

 

Lacan et les anciens (extrait)

MELMAN Charles
Date publication : 12/12/2014
Dossier : Dossier de préparation du Séminaire d'hiver 2015

 

« Les hommes », « les femmes », que pouvez-vous, comment pouvez-vous vous sortir, je dirais, de ce qui devient non plus un manteau, mais une espèce de scaphandre, de carcasse... Qu’avez-vous ensuite à comprendre et à dire ? Si ce n’est justement à vivre pleinement le style paranoïaque, qui est un des traits majeurs, y compris, bien entendu, dans la « guerre des sexes » de notre culture ; qu’il faille donc tant d’années pour que, à partir d’un petit Viennois qui est venu renouveler pour nous la question du tissage dont nous étions le support, par lequel nous étions habillés, constitués, faits, dans notre rapport au langage... sa reprise par Lacan, à cette façon que je viens si rapidement, mais je crois clairement, de résumer. Et de quelle manière, il faut bien le dire (il faut bien le dire) tout ceci va retomber en poussière, dans la mesure où, comme vous le savez, il est si difficile dans les institutions psychanalytiques et malgré la qualité de tel ou tel, si difficile de faire que l’on n’en revienne pas à la si belle et déprimante simplicité du tissage et non pas du nouage – auquel on ne comprend rien.

Extrait du livre, Lacan et les anciens. Trois leçons Col. Logos, éd. ALI, 2008

Espace personnel

POST- TESTTEST