Accueil

 

Chemin d'encre. Psychanalyse et écriture

DARMON Marc, JESUINO Angela, TELLERMANN Esther
Date publication : 02/06/2014
Dossier : Journées - Chemin d'encre. Psychanalyse et Écriture

 

"L'ascèse de l'écriture ne me semble pouvoir passer qu'à rejoindre
un "c'est écrit"dont s'instaurerait le rapport sexuel."
Jacques Lacan "Lituraterre"
affiche chemin avril 2014 w437px
Que recueillerons-nous de notre rencontre avec l'écrivain Bernard Noël, sur ce « chemin d’encre » qu'il ne cesse de suivre ?
Qu’est-ce qu’écrire ? Pourquoi cette nécessité ?
L’expérience analytique révèle l’impossibilité d’écrire le rapport sexuel. Rejoint-elle pour autant la tentative poétique ?
Si Lacan a pu dire qu’il n’y avait pas de psychanalyse par écrit, l’analyse est néanmoins une pratique de la lettre.
En effet, l’inconscient se manifeste dans l'expérience de la cure en parole, mais il appartient au psychanalyste de le lire. Concaténation de lettres, comme le poème, l’inconscient dans ses inventions nous invite à être « pohâtassé » dans l'interprétation. Le réel de la lettre a conduit ainsi Lacan à transmettre ce que l’on apprend de l’expérience analytique par l’écriture de ses mathèmes et à présenter le réel lui-même dans le nœud borroméen. Il l’a conduit aussi à écrire et à parler « joycien ».
C’est en abordant la lettre d’amour et sa singularité dans les Lettres à Nora de James Joyce, que nous interrogerons le lien - entre ce qui ne cesse de pouvoir s’écrire ici - à une oeuvre qui fera sinthome.
Cette écriture ne veut-elle pas, en une précipitation littérale, nouer le bord où le signifiant manque à dire l’impossible du rapport sexuel à la beauté de son épiphanie ? Dès lors, la psychanalyse dans sa monstration, la "littérature" dans sa trouvaille partageraient cette ascèse : ne cesser de vouloir écrire le trou à quoi se réduit notre être.
© crédit photo - François Rouan, Noeud 2

PROGRAMME

Les Lettres à Nora seront mises à l'étude lors de ces journées
dont Charles Melman sera le discutant permanent.
SAMEDI
Matin de 9 h 30 à 12 h 30
Esther Tellermann - écrivain, poète, psychanalyste – Introduction
Marc Darmon - psychiatre, psychanalyste – Le gant déboutonné
Angela Jesuino - psychanalyste – Lettres à Nora et Giacomo Joyce
Evelyne Grossman - professeur à l'université Paris Diderot - Paris 7 – Du ratage en littérature et ailleurs (Beckett, Lacan, Joyce)
Après-midi de 14 h 30 à 17 h 30
Hervé Castanet - professeur des Universités, membre de l'ECF et de l'AMP, psychanalyste – Christian Prigent : une version de l'âme et du corps
Flavia Goian - psychanalyste – L’impubliable
Carlo Albarello - psychanalyste – Zanzotto, lalangue et le bord
DIMANCHE
Matin de 9 h 30 à 12 h 30
Claude Landman - psychiatre, psychanalyste – Yes
Pierre- Christophe Cathelineau - psychanalyste – S’excrire
Charles Melman - psychiatre, psychanalyste – Nora pas ?
Après-midi de 14 h 30 à 17 h 00
Entretien avec Bernard NOEL - écrivain, poète, essayiste
par Esther Tellermann
Table ronde autour de Bernard NOEL
avec Angela Jesuino, Marc Darmon, Charles Melman

BIBLIOGRAPHIE SUCCINCTEJacques LACAN, Le séminaire sur « La Lettre volée », in Écrits, Paris, Seuil, 1966.Jacques LACAN, leçon VII « Lituraterre », in D’un discours qui ne serait pas du semblant, A.L.I., 2007, p.117 ou in Autres écrits, Seuil, p. 11.Jacques LACAN « Hommage fait à Marguerite Duras, duRavissement de Lol V. Stein »,Les Cahiers Renaud-Barrault, n° 52, 1965.Jacques LACAN, Le Sinthome, A.L.I., 2012.James JOYCE, Lettres à Nora, Payot, 2012Bernard NOËL, Le Château de Cène, coll. L’Imaginaire (n° 286), Gallimard, 1993.Bernard NOËL, Extraits du corps, coll. Poésie/Gallimard (n° 419), Gallimard, 2008.Bernard NOËL, Ce chemin d’encre, avec François Rouan, bilingue français / arabe, traduit en arabe par Mohammed Bennis, coll. Correspondances (avec une édition spécifique pour le monde arabe), Cadastre8zéro, 2012Bernard NOËL, La place de l’autre, POL, 2013.

Espace personnel