Accueil

 

Sommaires du trimestre psychanalytique

COLLECTIF
Date publication : 07/01/2014
Dossier : Le trimestre psychanalytique

 

Revue de l'association freudienne internationale

1997 N°3/4 - Disparité clinique de l'oralité

Il faut pourtant nourrir la bêtise. Est-ce que tout ce qu'on nourrit est, de ce fait même, bête? Non pas. Mais il est démontré que se nourrit fait partie de la bêtise. Ai-je à en dire davantage devant cette salle où l'on est en somme au restaurant, et où l'on s'imagine qu'on se nourrit parce qu'on n'est pas au restaurant universitaire? La dimension imaginative, c'est justement de ça qu'on se nourrit. Je vous fais confiance pour vous souvenir de ce qu'enseigne le discours analytique sur la vieille liaison avec la nourrice, mère en plus comme par hasard, avec, derrière, l'histoire infernale de son désir et tout e qui s'ensuit. C'est bien ce dont il s'agit dans la nourriture, de quelque sorte de bêtise, mais que le discours analytique assoit dans son droit.

La clinique de l'oralité peut nous paraître énigmatique, d'autant plus si nous la confinons à une affaire de nutrition. Il faut que notre rapport aux lois de la parole soit bien dégradé pour que nous soyons dans une telle difficulté à entendre que l'oralité est affaire de pulsion. Autour d'elle, nos échanges sociaux s'emballent, poussant le consommateur à être consommé lui-même, englouti et rejeté par la grande gueule de la pulsion de mort.

Il appartient à la clinique psychanalytique de dégager le rôle du signifiant qui la régit, et d'inscrire avec la lettre un bord autour de la béance qu'elle masque.

Sommaire :

Editorial

Conférences préparatoires :

Christiane Lacôte , Jean Paul Hiltenbrad , Jean Bergès

Journées d'étude des 23,24 et 25 mai 1997

Au seine de La langue, la parole, Odile Fombonne

Transmission et oralité, perspectives actuelles, Claires Pouget-Dompmartin

L'oral de l'autiste, Dominique Ravinet-Janin

MA et ma, Paula Cacciali

'Mince', Jacqueline Hiltenbrand

Un adolescent anorexique, Frédéric Davion

L' 'enclos de la boulimie', Nicole Mercier

L'altérité de l'économie orale, Colette Robert-Brini

Que nous apprend l'anorexie sur l'oralité, Jean Bergès

Question de 'creux', Gérard Amiel

La bouche béante de l'anorexique, Jean-Luc Cacciali

Une oralité selon le sexe? Jean-Paul Hiltenbrand

L'ado sussure, Gabien Balbo

L'avidité et ses transformations, Gisèle Bastrenta

L'enfant et l'omnipraticien : pas seulement une affaire de goût, Dominique Rohrer

R.U., Nicole Gauvin

La boulimique : qu'est-ce qui la prend? , Christine Gints

Le hangard, Mariane Amiel-Dal'bo

Qui a peur de Gina Patterson? , Pierre Arel

Morale de vie, Anne-Marie Dransar

Sur quelques aspects de la pulsion orale dans la névrose obsessionnelle, Christiane Lacôte

Remarque sur la déspécification fonctionnelle dans son rapport à la pulsion, Stéphanie Hergott, Jean-Jacques Tyszler, Marcel Czermak

N°2 1997 -

Toxicomanies : les psychanalystes et la méthode chimique

Supporter la vie, est-ce si difficile?

Il semblerait bien, à suivre FREUD, que nous ne puissions le faire sans nous passer de sédatif. Et parmi ces Hilfskonstructionen, ces 'échafaudages de secours', il cite les stupéfiants. Mais il évoque deux autres espèces de moyens indispensables à supporter la vie : les fortes diversions 'cultiver notre jardin' selon Voltaire dans Candide, cite FREUD, ou bien encore le travail scientifique, -et les satisfactions substitutives – par exemple l'art.

Ainsi la méthode chimique, l'intoxication, n'était-elle pas ignorée du maître viennois, pourtant loin en 1929 (Malaise dans la civilisation) des études de 1884 sur la cocaïne...

Les psychanalystes, aujourd'hui, sont-ils si éloignés du dikta chimique du Sorgenbrecher, le 'briseur de soucis', ou bien sont-ils eux-mêmes, sans le savoir, en état d'addiction?

Editorial

Présentation : Les Victoires de l'allotrion; modes et emplois, Jean-Louis Chassaing

'Tâche aveugle et tentation chimique de Freud', Jean-Paul Descombey

Toxicomanies et Névroses actuelles I

Toxicomanies et Névroses actuelles III, Patrick Petit & Yves Smadja

Une cure en trompe-l'œil, Jean-Jacques Tyszler

Les toxicomanes sont mal barrés, Christian Colbeaux

Substitution : chronique, Patrick Maugeais

Prospérité d'une illusion, avenir d'un quiproquo, Alain Dufour

Toxi -> commun < - N – quelle addiction?, Nadine Chacar

Il y a une clinique des toxicomanies, M.S. Angéla Valore

L'addiction au jeu, de l'aléa au vertige, via Bergler et Fénichel, Christian Bucher

A l'enseigne du trait du non, Gabriel Balbo

Sous réserve : 'Dépolitisation : la politique droguée par la méthode psychanalytique', Emile Malet

L'état toxique, Michel Tibon-Cornillot

Evaluation de l'action des drogues, Charles Melman

1997 N°1

Les embarras des psychanalystes devant le cas de l'homme aux loups

Il ne s'agit pas ici de proposer une nouvelle interprétation du cas de l'Homme aux loups, une interprétation qui en constituerait la vérité ultime. A partir de l'observation de Freud, à partir de nombreux textes qui l'ont suivie, il s'agit plutôt de questionner les concepts dont nous nous servons chaque jour, ceux qui concernent les structures cliniques comme ceux qui sont relatif à la direction de la cure. Que ce questionnement cependant ait ici une valeur singulière, c'est sans doute dû à la personnalité de Serguei Constantinovitch Pankejeff, particulièrement représentative des difficultés ou des impasses du sujet moderne.

La plainte de l'Homme aux loups, Elisabeth Blanc

Ce que Freud a réussi, Jean-Jacques Rassial

L'interprétation lacanienne, Roland Chemama

La construction, Roland Gori

La névrose infantile dans une cure d'adulte, Michel Daudin

L'hallucination, Nicole Anquetil

L'hypocondrie de S.P. Jean-Jacques Tyszler

De l'hallucination à l'objet cause du désir, Marielle David-Boeilh

Serge Pankejeff et la peinturer, France Delville

Le sexe du loup, Monique Schneider

S.P. : Un russe sur le divan de Freud, François Milbert

Que me contes/comptes tu-là?, Michèle van Wijnendaele

Dans l'après loup, Jean-Pierre Lebrun

Psychanalyser : entre divan et cité, Jean-Louis Rinaldini

Thérèse, Jean-Pierre Rumen

L'homme aux loups, Claude Cappadoro

Born to be Wild, Daniel Cassini et Christine Dura-Tea

Le temps et la m&moire, Caroline Baudet-Lefort

1996 N°3

Le théologico-politique

Avec la séparation de la religion et du politique le sujet moderne a placé sa foi dans un Dieu rationnel, quitte à sombrer dans l'intégrisme. Pourtant si l'existence de ce Dieu a fait problème pour les théologiens, elle s'avère constituer une impasse pour ceux qui, avec la psychanalyse ont poursuivi sur la voie logicienne, dans l'esprit du colloque de Cordoue.

Sommaire

Le sinthome -a, Pirre-Christophe Cathelineau

Le mythe religieux dans le politique, Jean-Paul Hiltenbrand

Trois regards musulmans sur la cité Chrétienne, Rémy Brague

Identification au père, identification religieuse, instabilité et réversion, Jean-Jacques Tyszler

L'espace de l'âme, Henri Cesbron Lavau

Pouvoir temporel, pouvoir spirituel : un épisode de la Chrétienté, Jean Périn

Remarques sur l'œuvre trinitaire chez Augustin, Stéphane Thibierge,

La cité de Dieu, Marie-Pierre Simon

La colère, Hélène L'Heuillet

Autour de l'iconoclasme, Claire Brunet

Un saint ne fait pas la charité, Jean-Luc Cacciali

Le chaînon manquant du théologico-politique : le laboratoire marrane de la modernité, Shmuel Trigano

A propos du Traité thélogico-politique, Hubert Ricard

Ceux qui ôtent aux femmes leurs atours, Latifa Ben Mansour

Situation du Sujet en Islam, Fethi Benslama

Le politique contemporaine comme poursuite du théologique, Charles Melman

1996 N°2

Lacan, fils de Freud

Il faut prendre au sérieux l'assertion de Lacan disant que 'Lui, était Freudien ; à ses élèves de décider s'ils étaient lacaniens'. Mais nous savons que la fidélité, pas moins que l'hérésie, sont à l'origine de conduites pathologiques qui entraînent une dégénérescence des énonciations fondatrices. L'introduction de la science, si elle a modifié notre rapport au sujet – supposé- savoir, n'a rien changé à ces difficultés.

Pourtant, n'est-ce pas, comme dans la cure psychanalytique, en apprenant à lire, qu'il y a moyen de lâcher cette attente toujours déçue d'un savoir dans l'Autre?

Sommaire

Introduction, Jean-Paul Hiltenbrand

Petite métapsychologie de l'enseignement, Marc Nacht

Lire à l'école? , Jacques Hébert

Une lectur-athée, Jean-Luc Cacciali

Lacan ou le pas de Freud, Elie Doumit

D'un savoir séparateur, Jacques Sédat

Qu'est-ce bien lire? Charles Melman

Du narcissisme de la petite différence au trait unaire, Martine Lerude

Une citation de Freud, Etienne Oldenhove de Guertechin

Du totem au mathème, l'impossible en héritage, Jean-Jacques Tyszler

Table Ronde : J. Bergès, J.-P. Hiltenbrand, C. Hoffmann, C.Melman, M. Safouan

 

 

 

Espace personnel

POST- TESTTEST