Accueil

 

Passions de l'objet

CZERMAK Marcel
Date publication : 03/01/2014
Dossier : Le discours psychanalytique

 

Les concepts traditionnels sont plus époruvées que les murs de l'asile pour nous protéger du fou. Et pourquoi y aurait-il à s'en défendre s'il ne révélait trop crûment et innocemment le caractère primordialement insensé du lieu d'où s'origine notre parole?Études psychanalytiques des psychoses
Les concepts traditionnels sont plus éprouvés que les murs de l’asile pour nous protéger du fou. Et pourquoi y aurait-il à s’en défendre s’il ne révélait trop crûment et innocemment le caractère primordialement insensé du lieu d’où s’origine notre parole ? Afin de corriger l’angoisse qui en résulte, rien de tel (c’est connu) que d’y engager cette livre
de chair qui, faute de sens, inaugurera au moins une économie du sensuel. La psychose se joue entre l’objet (dit a par Lacan) qui engage cette douteuse économie de marché et le défaut d’estampille (que symbolise le phallus) qui en garantirait le cours.
Pour suppléer les incertitudes du bon sens, se propose alors une passion de l’objet, dans laquelle peuvent aussi se lire les promotions de la façon moderne de pâtir. Le rassemblement des travaux ici présentés illustre une topologie du sujet qui invite le lecteur, comme Lacan le souhaitait, à y mettre du sien.
 
Editions de l'ALI
ISBN 2-87612-041-0
27€ 
3ème édtion revue et corrigée

Espace personnel

POST- TESTTEST