« La délinquance au féminin II » – En lien avec l’École de Psychanalyse de l’Enfant et de l’adolescent (EPEP) et l’ALI-Rhône-Alpes
« La délinquance au féminin II » – Intervention de Marika Bergès Bounes "Difficultés de la mise en place de la féminité aujourd'hui", à propos du livre de Constance Debré "Love me tender"
Le Lundi 18 Octobre 2021 (21:00 à 22:30) à
A l'ALI et diffusion intégrale par zoom
Logo.png

« La délinquance au féminin II » – En lien avec l’École de Psychanalyse de l’Enfant et de l’adolescent (EPEP) et l’ALI-Rhône-Alpes


Pascale Bélot-Fourcade [Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.]
Marika Bergès-Bounes [Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.]
Françoise Rey [Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.]
Anne-Marie Tabouret [anne-marie.Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.]

À l’ALI et à l’ALI-Rhône-Alpes, un lundi par mois à 21h à partir du 18/10 (un programme sera donné à la rentrée).

 

Interviendront : Pascale Bélot-Fourcade, Anne-Marie Tabouret, Marika Bergès-Bounes, Jean-Marie Forget, Marie Jejcic, Souad Hamdani, Christine Dura Tea et quelques autres.

Nous poursuivons notre recherche dans sa formulation de « délinquance au féminin », tel que les concepts freudiens et lacaniens nous le permettent. Nous centrerons plus précisément notre travail sur l’adolescence, moment décisif de la mise en place de l’identité subjective et sexuée. Il semble bien que les adolescentes font parler sous forme de symptômes et de mises en acte, d’acting, les impasses de notre société. Nous essaierons d’articuler cette clinique avec les impasses de la mise en place de la féminité aujourd’hui, de suivre les trajets empruntés par ces jeunes filles qui « délinquent » et d’en interroger l’extension sociale et médiatique, particulièrement à travers les réseaux sociaux, qui les accompagne et en accentue la portée.

Quelques fils de lecture peuvent à présent nous conduire et se trouver utiles à prendre en considération alors que vacille la fabrique des identifications dans le lien familial et social et que l’inflation de l’offre identitaire ne fait qu’accroitre la déroute subjective au moment de l’adolescence :

– La dimension de la corporéité et de la sexualité

– Le rapport au langage

La prise en compte de l’importance du regard et du visible dans le social pour interroger une «masculinisation » qui ne peut se résumer à un doublage du masculin.

 

 

Pour ceux qui ne seront pas en mesure de se déplacer un support technique zoom sera mis en place. Si vous souhaitez en bénéficier merci d'adresser 48h à l'avance un mail au secrétariat : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


 
 
Lieu de l'évenement
A l'ALI et diffusion intégrale par zoom
()
 
 
 
Responsables
BÉLOT FOURCADE Pascale
BERGÈS BOUNES Marika
REY-SENTENAC Françoise
TABOURET Anne-Marie
 
 
 
Modalités d'inscription
Inscription requise aux "Enseignements généraux" de l'ALI. Pour ceux qui ne seront pas en mesure de se déplacer un support technique zoom sera mis en place. Si vous souhaitez en bénéficier merci d'adresser 48h à l'avance un mail au secrétariat : secretariat@freud-lacan.com
 
 
 

Espace personnel