Parole de femme
Responsables : Esther Tellermann et Flavia Goian
Le Samedi 16 Février 2019 (11:00 à 12:30) à Paris
A.L.I.
2018_0926_LivretEnseignement.jpg

Le samedi de 11h à 12h30, à partir du 20/10, puis les 10/11, 15/12/2018 ; 26/01, 16/02, 23/03, 20/04, 18/05, 22/06/2019.

Participation de Catherine Millot le 10 novembre.

Qu’oppose aujourd’hui la psychanalyse aux discours courants de la misogynie ou de la guerre des sexes, comme à la proposition alternative de la « théorie du genre » ? L’ouverture à l’égalité des rôles sociaux qu’offre à une femme la société occidentale, la féminisation orthographique de cette fonction par un « e » muet suffisent-ils à faire advenir la spécificité de sa parole ?
Désormais dégagée de l’exclusivité des destins de mère et d’épouse que lui assignait l’histoire récente, une femme pour autant parle-t-elle sinon « à faire l’homme » ?
Nous ferons l’hypothèse de l’avènement possible d’un « dire » féminin pas tout phallique dans la cure analytique en nous interrogeant sur ce qu’elle suppose du désir de l’analyste, comme nous en chercherons l’écriture dans des œuvres littéraires et artistiques contemporaines.
Une femme peut-elle rencontrer « un nouvel amour », un signifiant neuf s’affranchissant du discours de l’hystérique comme du discours du maître ?
Ce séminaire s’adresse à tous ceux et celles qui perçoivent le risque qu’encourt le désir de l’analyste à être recouvert par le murmure dominant.
Nous donnerons ultérieurement le programme des psychanalystes et des écrivains invités.


 
 
Lieu de l'évenement
A.L.I.
25 rue de Lille
75007 Paris (France)
 
 
 
Responsables
TELLERMANN Esther
GOIAN Flavia
 
 
 
Modalités d'inscription
Inscription requise aux "Enseignements généraux" de l'ALI
 
 
 
Autres sessions

Espace personnel