Boutique en ligne

INFORMATIONS 

Suite aux nouvelles mesures gouvernementales annoncées le 28 octobre, nous vous informons que les commandes seront traitées une fois par semaine.

Nous restons joignable par téléphone au 01 42 60 14 43 (du lundi au vendredi de 13h30 à 17h30) et par mail secretariat@freud-lacan.com pour toute autre information.

En vous remerciant de votre compréhension,

Bien cordialement, 

Le secrétariat de l'ALI

PAWOL PA NI KOULE - Incidences subjectives du bilinguisme créole-français aux Antilles

pawol
25,00 € l'unité

19 produits en stock
+
Ajouter au panier
 

(Actes du colloque international Gosier (Guadeloupe), 24,25,26 et 27 octobre 2013 )

Comme nous le savons depuis Freud, la psychanalyse est une cure par la parole. En créole, il est dit pawol en bouch pa chaj. Comment la psychanalyse peut-elle opérer à partir d'une parole en langue créole ? Qu'advient-il quand cette parole cherche son assise dans la langue française ou l'inverse ? Dé towo pa ka koumandé on menm savann !

Dans les apprentissages, dans les cures psychanalytiques, dans le lien social, quels sont les effets de ces deux langues ? La violence, verbale ou physique, prégnante dans le lien social, est-elle la résultante d'une langue en souffrance dans l'autre langue ? L'Association lacanienne internationale Antilles, dans la continuité des travaux engagés depuis plus de vingt ans, invite psychanalystes, psychologues, linguistes, sociologues, écrivains, artistes, enseignants, médecins... à participer à l'élaboration de ces questions telles qu'elles se posent à partir du bilinguisme créole-français, en Guadeloupe et en Marti­nique.


SOMMAIRE

JESUINO Angela : Ouverture
BLONDEAU Catherine : Allocution (Représentante du Conseil Général de Guadeloupe)
WILTORD Jeanne : Présentation des travaux
CORENTIN-VIGON Marie-José : Introduction - Le groupe Antillais de recherche d’enseignement et de formation psychanalytique (GAREFP)
EMMANUEL Marie-José : Genèse des créoles selon Robert Chaudenson
DUCOSSON Dany : Créole, corps, espace et temps
POULLET Hector : Mitan et bords de l’espace-temps. Ce que le créole de la Guadeloupe dit du temps et de l’espace
YERRO Marie-Nadiège : Le corps engagé dans le bilinguisme français-créole. Quel fonctionnement dans la parole, entre questions de langue et question de l’inconscient ?
HODEBAR Dominique : Un aspect du bilinguisme en Guadeloupe en 2012 à partir de représentations par des médecins de “Tout ko an mwen ka fe mwen mal”
LINA Victor : L’en goût de qui ? Langue guette qui ? Landjet ki moun ?
EMMANUEL Marie-Berthe : L’éclat du créole dans le discours d’Evane
ALEXANDRE Alfred : L’écrivain entre les deux langues
LEOTIN Térèz : D’une langue de proximité à l’universalité
CONVERTY Franciane : “Pawol an bouch, pa chaj !”. La question du rapport créole-français en Guadeloupe
MORALI Marc : Nous sommes tous bi
NAOURI Aldo : Mes expériences personnelles et autres avec le bilinguisme
ROYER Zéphrine : Pour un enseignement bilingue dès la maternelle. État des lieux à la Martinique et à la Dominique
DORVILLE Alain : La question du bilinguisme dans les apprentissages scolaires. Insécurité communicative chez les enfants bilingues créole-français
BERNABÉ Jean : Modalités et paramètres se la créolisation
BERGÈS-BOUNES Marika : Lalangue et la langue
COPOL-DOBAT Roberte : De l’intraductible d’une langue à l’autre
JESUINO Angela : Zunzunzum : pas de créole au Brésil
WILTORD Jeanne : Remarques et hypothèses sur la langue créole et Lalangue
COURSIL Jacques : La langue, Lalangue
DARMON Marc : Lalangue et l’élangues
MELMAN Charles : Le bilinguisme : un fait général

Espace personnel