Agenda

 
 
Groupe de réflexion sur la clinique des groupes, à partir de Lacan. - Responsable : Jean-René Duveau
Le Jeudi 03 Octobre 2019 à 21:00 à Paris
A.L.I.
Lacan à Ste Anne.jpg

Clinique des groupes, à partir de Lacan.

Jean-René Duveau

Qu’est-ce qu’un groupe ? Qu’est-ce qu’un groupe d’individus, un groupe thérapeutique, qu’est-ce qu’un groupe de Klein, qu’est-ce qu’une salle de classe, qu’un groupement d’analystes, un groupe familial ? Y-a-t-il forcément d’ailleurs à se préoccuper, en tant que cliniciens orientés par la psychanalyse,  de ce qui pourrait relier des groupes, en apparence aussi hétérogènes entre eux ? Qu’est-ce que ce signifiant groupe, vient rassembler, pour nous ?

Est-il un ensemble, une collection, un collectif, un agrégat, est-il une fonction, est-il un corps, un dispositif, une structure ou un système, est-il une fiction ? Il peut être tout cela, mais sous l’angle de la psychanalyse lacanienne, pourrions-nous donc partir de cette proposition que le premier groupe dans lequel le sujet se trouve pris, engagé, ou forclos, que ce premier groupe est LEsignifiant, et en revenir ainsi à l’une des étymologies du mot, gruppoen italien, qui l’envisage davantage sous l’angle du nœud, d’un point de croisement.  

Partir de cette idée très large, qu’un groupe est « ce moment impossible où ça se croise, instant possible où ça se coince ». Mouvement et arrêt.

Dans l’enseignement de Lacan, il y a ce texte, « le temps logique », qui au-delà du syllogisme qu’il pose d’entrée, peut nous intéresser, en tant que la fiction qui est rapportée ici par Lacan, et qui sera reprise notamment dans le « séminaire de la lettre volée », cette fiction semble inscrire dans la pensée psychanalytique, un paradigme qui pourrait être le point de départ de ce groupe de réflexion, ici à l’ALI. 

Considérons donc pour engager cette année, cette histoire des trois prisonniers, comme un paradigme du groupe. D’autant qu’à ces trois-là, on leur impose surtout, pour s’en sortir, de ne pas se parler.

A partir  de ce texte notamment, et à la lecture de verbatims de séances thérapeutiques de groupe, les praticiens et étudiants, les enseignants  et analysants, reconnaîtront comment, tout un réseau de termes (identification, cadre, aliénation, séparation, acte, éthique…) que l’on utilise souvent de manière automatique, dans nos pratiques groupales, thérapeutiques, éducatives, pédagogiques, politiques…  comment dans ce texte, ces termes tapissaient déjà, du fait du signifiant, les murs de la prison.


À l'ALI, le 1er jeudi du mois 


 
 
Lieu de l'évenement
A.L.I.
25 rue de Lille
75007 Paris (France)
 
 
 
Responsables
DUVEAU Jean-René
 
 
 
Modalités d'inscription
Inscription requise aux "Enseignements généraux" de l'ALI
 
 
 
Autres sessions

Espace personnel