connexion

Lire Freud et Lacan

Association lacanienne internationale

 
Le "retour à Freud" est un travail de lecture respectueux : Jacques Lacan dans ses commentaires, sa restitution de la pensée freudienne, ne s'écarte jamais de Freud sans reprendre lettre pour lettre, les textes dans leurs écritures d'origine et il en recommandera la lecture tout au long de son parcours.
Il est de notre devoir de sortir de l'ombre ces textes fondateurs de la théorie psychanalytique, qui restent, malgré le temps et certaines critiques, aujourd'hui encore et toujours d'une pertinence étonnante.
L'abord de ces textes, ainsi que celui des ses commentaires élaborés, constitue une démarche précieuse et soulève des difficultés incontestables.
C'est pourquoi cette rubrique se propose de remettre Freud à l'étude en le restituant dans son contexte historique et culturel mais aussi en proposant des réflexions sur l'importance de ces textes dans l'enseignement de Jacques Lacan, sur les effets de ces textes dans notre société actuelle, et sur les possibilités de nouvelles lectures et traductions aujourd'hui. 
 

Sur cette Traduction de Freud par Jean-Pierre Rossfelder

ROSSFELDER Jean-Pierre
Date publication : 29/05/2017

Le narcissisme

LE COAT-KREISSIG Patricia
Date publication : 15/12/2016

Place de l’introduction du narcissisme dans le séminaire I de Lacan: Les écrits techniques de Freud

FIERENS Christian
Date publication : 15/12/2016
Lacan situe Pour introduire le narcissisme entre les deux textes les plus importants du recueil « La technique psychanalytique », à savoir Remémoration, répétition et perlaboration (1914) et Observation sur l’amour de transfert (1915) ; les trois textes se suivent directement dans le volume XII des Oeuvres complètes (le narcissisme vient après les deux écrits techniques). Pourquoi Lacan qualifie-t-il ces deux écrits techniques comme les plus importants de tout le recueil ? Le premier texte pose la question de la résistance à la méthode de remémoration et trouve une issue dans la répétition, dans l'agieren : ce que le patient ne remémore pas, il l'agit. Le second texte pose la question de la nature du transfert : le transfert est un amour véritable.

À propos de, "L’âme du narcissisme" de Christian Fierens

CATHELINEAU Pierre-Christophe, CHASSAING Jean-Louis, LE COAT-KREISSIG Patricia
Date publication : 15/12/2016

A NOTE ON THE UNCONSCIOUS IN PSYCHO-ANALYSIS

FREUD Sigmund
Date publication : 23/10/2014
A NOTE ON THE UNCONSCIOUS IN PSYCHO-ANALYSIS in : Standart Edition Vol. XII. In 1912 Freud was invited by the Society for Psychical Research of London to contribute to a 'Special Médical Part' of its Proceedings, and the present paper was the resuit. It was written by Freud in English, but was revised, it seems, in England before its publication in November, 1912. A German version of the paper appeared in the March, 1913, issue of the Zeitsc

Trauer und Melancolie

Date publication : 29/05/2017
À partir de 1914, à la suite de ses travaux sur le narcissisme, Freud insiste sur le fait qu’il y aurait un lien entre le narcissisme et la douleur ressentie dans le deuil et la mélancolie. Ce lien est à l’origine de la différence clinique entre le deuil et la mélancolie. Freud s'appliquera alors finement à dévoiler cette différence en suivant le fil des événements de la vie quotidienne de sa clinique. Déjà en 1895 dans une lettre adressée à Fliess, le manuscrit G, il avait insisté sur le deuil comme étant une « Sehnsucht nach etwas Verlorenem », une nostalgie, voire un désir de quelque chose de perdu.

La psychanalyse explique-t- elle pourquoi le nazisme a été populaire ?

MELMAN Charles
Date publication : 15/06/2015
Identité Le 16/11/76 dans L’insu que sait de l’une bévue s’aile à mourre Lacan annonce : « Parce qu’il est clair que l’identification, c’est ce qui se cristallise dans une identité. D’ailleurs ce fication dans le français est en allemand autrement énoncé, Identifizierung, dit Freud, dans un endroit où j’ai été le retrouver, parce que je ne me souvenais pas que j’avais fait un séminaire sur l’Identifizierung. Je ne me souvenais pas, je me souvenais quand même de ce qu’il y avait dans le chapitre, je ne savais pas que j’y avais consacré une année. Mais je me souvenais qu’il y a pour Freud au moins trois modes d’identification, à savoir l’identification auquel il réserve — je ne sais pas bien pourquoi — la qualification d’amour. Amour, c’est la qualification qu’il donne à l’identification au père. Qu’est-ce que c’est que d’autre part ce qu’il avance d’une identification faite de participation ? Il appelle ça, il épingle ça de l’identific

Einige Bemerkungen über den Begriff des Unbewußten in der Psychoanalyse

FREUD Sigmund
Date publication : 23/10/2014
Einige Bemerkungen über den Begriff des Unbewußten in der Psychoanalyse (1912) Ich möchte mit wenigen Worten und so klar als möglich darlegen, welcher Sinn dem Ausdruck »Unbewußtes« in der Psychoanalyse, nur in der Psychoanalyse, zukommt. Eine Vorstellung – oder jedes andere psychische Element –; kann jetzt in meinem Bewußtsein gegenwärtig sein und im nächsten Augenblick daraus verschwinden; sie kann nach einer Zwischenzeit ganz unverändert wiederum auftauchen, und zwar, wie wir es ausdrücken, aus der Erinnerung, nicht als Folge einer neuen Sinneswahrnehmung. Um dieser Tatsache Rechnung zu tragen, sind wir zu der Annahme genötigt, daß die Vorstellung auch während der Zwischenzeit in unserem Geiste gegenwärtig gewesen sei, wenn sie auch im Bewußtsein latent blieb. In welcher Gestalt sie aber existiert haben kann, während sie im Seelenleben gegenwärtig und im Bewußtsein latent war, darüber können wir keine Vermutungen aufstellen.

Extrait du séminaire de Charles Melman, Nouvelles études sur l’inconscient (I)

MELMAN Charles
Date publication : 23/10/2014
Extrait du séminaire de Charles Melman, Nouvelles études sur l’inconscient (I) Notre chemin, cette année, nous mène à l'étude de l'inconscient, c'est-à-dire du système qui, à son insu, règle la destinée du parlêtre. Vous savez que le choix de ce terme d'«Inconscient» est marqué par l'expérience que fit Freud au cours de sa propre analyse, expérience d'un fait résolutif exercé sur lui par ce qu'il concevait comme la prise de conscien­ce, le dévoilement de cette organisation dont il découvrait qu'elle se montrait maîtresse de ses pensées, de ses actes et de ses désirs. Je vais m'expliquer sur ceci et montrer en quoi le choix de ce terme d'«Inconscient» est marqué par l'expérience que fit Freud au cours de sa propre analyse.

Extrait du séminaire de Charles Melman, Nouvelles études sur l’inconscient (II)

MELMAN Charles
Date publication : 23/10/2014
Extrait du séminaire de Charles Melman, Nouvelles études sur l’inconscient (II) Je ne sais pas pourquoi je me suis trouvé pris ce soir, me semble-t-il, dans un certain poids de mes propos ; il est bien évident que l'une des dimensions de l'inconscient, c'est l'incongruité. L'inconscient est ce qui est incongru, ce qui ne colle pas, qui surgit brusquement dans un propos, une conversation. C'est ce qui déchire l'unité de l'écran. Je voudrais quand même être ici fidèle à cette qualité qu'on ne saurait lui reprocher à vrai dire et rappeler ceci : je suis parti tout à l'heure de ce fait que l'inconscient est un terme catastrophique inventé par Freud pour désigner ce à quoi nous avons affaire. Très brièvement j'ai essayé, après Lacan, de dire en quoi c'est un terme catastrophique et en quoi il véhicule des pré­jugés que justement la psychanalyse est appelée à dissiper. Ceci explique donc qu'au cours de ce travail nous serons amenés à chercher pour l'inconscient un nom qui soit plus a

Mes avis concernant le rôle de la sexualité dans l'étiologie des névroses

FREUD Sigmund
Date publication : 23/10/2014
Le Dr Leopold Löwenfeld présente ainsi cette contribution de Freud qu'il avait insérée dans la quatrième édition de son ouvrage, Vie sexuelle et souffrances nerveuses[1] : "...afin de permettre au lecteur de prendre connaissance du texte de Freud, incluant le point de vue que l'auteur a acquis durant ces dernières années en ce qui concerne les autres névroses, j'ai adressé à l'auteur la demande d'un tel renseignement et ce dernier a eu l'amabilité de me confier afin de publication l'exposé qui suit et qui traite de la relation de la sexualité aux névroses d'une façon globale mettant un accent tout particulier sur les liens qui les unissent". Une traduction de ce texte, daté de 1905, fut publiée sous le titre Mes vues sur le rôle de la sexualité dans l’étiologie des névroses, (traduit par J. Altounian, A. et O. Bourguignon, G. Goran, J. Laplanche, A. Rauzy) in S. Freud, Résultats, idées, problèmes I, Paris, Presses Universitaires de France. Die Freudsche Theorie von der Sexualität -
 
 

 

Espace personnel