Accès membres Agendas

Association lacanienne internationale

Ce que Freud disait de sa technique

Ce que Freud disait de sa technique.
 
Pour sa part Freud n’a cessé d’exposer des problèmes de technique, depuis ses Etudes sur l’hystérie (1895) jusqu’à L’analyse finie et l’analyse infinie (1937). Ce n’est pas qu’il utilise ce terme de façon exclusive (il utilise aussi Behandlung, Methode, Handhabung, Wege, Praxis) mais il ne l’évite aucunement.
Dans ses  Conseils au médecin sur le traitement psychanalytique (1912)[2], Freud allant jusqu’à déconseiller de prendre des notes pendant la séance. Il s’agit de l’apprentissage paradoxal d’une non-maîtrise : apprendre à ne pas savoir d’avance. Le mot de technique semble ainsi renvoyer à contresens vers une maîtrise fallacieuse et illusoire alors qu’il s’agirait plutôt de s’en déprendre.
On a compris que le terme de technique peut susciter chez nous quelque antipathie dans la mesure où, dans l’histoire de la psychanalyse, il a pu servir d’obstacle à l’invention et de rempart dérisoire contre la division du mouvement analytique. Il n’en reste pas moins qu’il y a des aspects techniques dans la cure et la question se pose de savoir si on peut les réduire à la question du style, voire du tact.
Cette question, il nous faudra, dans les chapitres suivants, la développer en détail. Disons déjà qu’elle recouvre un enjeu sensible : Il est bien entendu qu’une cure se fonde autant sur la disponibilité de l’inconscient de l’analyste à telle profération imprévisible de l’analysant (contingence incluse) que sur la foi dans le travail inconscient des analysants ; que ce qui fait le style d’une cure est autant déterminé par le sujet à qui l’analyste s’adresse que par sa personnalité. Mais y a-t-il une part, un reste, qui relèverait d’une maîtrise qui puisse s’acquérir par apprentissage, ainsi qu’on le pense d’une technique ?

[2] Op. cit. Gleichschwebende semble être un néologisme de Freud qui associe gleich : "également" à schwebend : "planant, en suspens". 

Vient de paraître

  Hubert Ricard   Les thèses de Lacan viennent de sa pratique, mais il avait articulé celles-ci dans un cadre théorique très élaboré. De Platon et Descartes jusqu'à ...

L'histoire de l'A.L.I.

Bénédicte Metz, Thierry Roth, Jean-René Duveau 

Centre documentaire

    Sissi, impératrice d'Autriche, l'Antigone de Sophocle, Simone Weil, la philosophe, sainte Catherine de Sienne : chaqune pose les mêmes questions. Comment être ...

Accès Membres