connexion

Accueil

Association lacanienne internationale

 

Douze leçons de topologie à Montpellier

Date publication : 20/01/2014
Dossier : Les cahiers de topologie

« La psyché est étendue, n’en sait rien. »
 Freud déjà s’interroge sur la nature de cet espace de la psyché. La science qui s’occupe des espaces, c’est la topologie. Un psychanalyste peut-il s’en passer ? Le problème est que nous en faisons, comme Monsieur Jourdain de la prose, sans le savoir. Les notions de voisinage, de limite, de connexité, de fini ou d’infini, nous en usons tous les jours. Mais, comme le même monsieur Jourdain, nous ne sommes pas toujours très poétiques.
En reconnaissant à l’inconscient une structure faite comme un langage, Lacan nous invite à avoir, de cette structure, des idées plus précises même si elles contrarient notre « topologie naïve ». Car de l’idée qu’on se fait du sujet dépend celle qu’on se fait de la cure et par exemple comment on va traduire l’aphorisme freudien : Wo Es war; soll Ich werden.
 
Editions ALI
 
30 €

Espace personnel